SOS Malus logo assurance résiliés malussés
SOS Malus logo assurance résiliés malussés picto-client
01 40 73 74 82

Comment maîtriser son assurance auto après un malus ?

Le malus comme le bonus représentent un coefficient qui permet de marquer votre conduite d’une certaine manière : en cas d’absence de sinistre responsable, le bonus vous récompense et fait baisser votre prime annuelle, tandis qu’en cas de malus, le coefficient augmente et la prime annuelle aussi. Après un malus, vous l’aurez compris, les répercussions sur votre contrat d’assurance auto se font sentir, et il convient de s’adapter aux conséquences. SOS MALUS vous explique ici comment réagir en cas de malus ou de résiliation suite à un malus trop élevé.

Quoi faire en cas de malus ?

Malgré votre bonne volonté et beaucoup de précautions, le malus peut survenir rapidement ! En effet, le malus s’applique généralement dans le cas d’un sinistre responsable déclaré à votre compagnie d’assurance auto, mais il faut garder à l’esprit qu’un accident peut malheureusement arriver au plus grand nombre, même avec la plus grande vigilance. La fatigue, le stress ou des mauvaises conditions de circulation peuvent conduire au sinistre de façon totalement imprévue.

De manière générale, les infractions qui peuvent conduire au malus se répartissent de la façon suivante :

• Un accident responsable peut conduire à une majoration de 50 %.
• Un sinistre sous emprise d’alcool peut induire une augmentation de 150 %.
• Une suspension de permis peut conduire à une majoration allant de 50 % à 100 % selon la durée de suspension.
• Une succession de suspensions de permis peut induire une majoration de 200 %.

Lors d’un sinistre responsable déclaré à votre assurance auto, le malus appliqué correspond à une majoration du coefficient de 25%, ce qui fait multiplier votre ancien coefficient par 1,25. De ce fait, dès lors que votre coefficient dépasse le «1 », vous êtes considéré par votre assurance comme un conducteur malussé. Les conséquences de ce malus impactent directement votre prime annuelle.

En effet, sachez que le coefficient bonus-malus peut aller de 0.50 à 3.50, et se met à jour au niveau de votre assurance auto tous les 12 mois. Lorsque votre contrat arrive à échéance, votre assurance fait ainsi le point sur ce coefficient et ajuste votre prime annuelle, en l’augmentant ou la réduisant.

En cas de malus, vous pouvez soit chercher à récupérer votre bonus afin de retrouver des conditions d’assurance convenables et une prime abordable, soit changer d’assurance et opter pour une assurance auto dédiée aux conducteurs malussés. Si vous choisissez d’attendre de récupérer votre bonus, vous devez savoir que cela vous demandera un peu de patience.

En effet, pour revenir à un coefficient de 1 de façon automatique, c’est-à-dire un coefficient sans bonus ni malus, vous devez passer deux années sans déclarer de sinistre. Il faudra alors attendre une année de plus sans déclarer de sinistre pour obtenir un bonus de 5%.

Dans le cas où vous ne souhaitez pas attendre, sachez que l’augmentation du tarif de votre assurance auto constitue un motif qui vous permet de résilier votre assurance auto. Cela peut vous permettre de vous tourner vers une compagnie spécialisée dans l’assurance des conducteurs malchanceux, malussés ou résiliés, qui saura vous proposer une offre ultra compétitive, parfaitement adaptée à vos besoins.

Quoi faire en cas de résiliation après un malus ?

Un excès de malus peut conduire à la résiliation de la part de votre assureur. En effet, un cumul de sinistres ou de malus vous inscrira au tableau des conducteurs à risques, et votre assureur peut décider d’appliquer la sanction de la résiliation pour se protéger de l’enjeu financier que vous représentez.

Si la loi oblige tout conducteur de véhicules terrestres à moteur à justifier d’une assurance pour pouvoir circuler librement sur les routes de France, il est toutefois plus compliqué pour un conducteur sinistré ou résilié de trouver un assureur qui veuille le prendre à charge. En effet, le fichier de l’Agira recense tous les conducteurs résiliés et peut ainsi influencer la décision d’une compagnie d’assurance de vous prendre en charge ou non. Considéré comme un profil à risques ou un mauvais conducteur, vous essuierez de ce fait, en cas de résiliation, un certain nombre de refus de la part de divers assureurs.

Pour éviter de perdre du temps et pouvoir circuler rapidement avec votre voiture en toute sérénité, la solution la plus adaptée est de vous tourner vers une assurance comme SOS MALUS.

SOS MALUS est une compagnie qui a développé depuis des années des offres en parfaite cohérence avec les besoins des conducteurs malchanceux, malussés ou résiliés. Responsabilité civile, vols, bris de glace, incendies, catastrophes naturelles et bien d’autres encore, toutes les options, des plus basiques aux plus complémentaires sont mises à votre disposition pour vous offrir des garanties complètes. Nos formules ont été pensées et conçues pour tous les profils de conducteurs, même ceux qui justifient d'un parcours de conduite atypique.

Pour vous assurer en quelques minutes, que vous soyez malussés et désireux de changer d’assurance, ou résiliés, il vous suffit de vous rendre sur le site de SOS MALUS : en quelques clics, vous obtenez un devis correspondant à la formule choisie et aux garanties complémentaires dont vous avez besoin. Il vous suffit alors de souscrire en ligne et vous recevrez votre carte verte par mail dès lors que votre dossier sera considéré comme complet par nos experts.

Ne faites pas l’impasse sur la qualité ! SOS MALUS vous offre le professionnalisme, la souplesse et la garantie de vous tourner vers une compagnie d’assurance compréhensive.


Besoin d'aide ?

portrait