SOS Malus logo assurance résiliés malussés
SOS Malus logo assurance résiliés malussés picto-client
01 40 73 74 82

Les sanctions en cas d'infraction avec une voiture sans permis

Le Code de la route s'applique à tous les usagers de la route, qu'ils conduisent des voitures classiques, des voitures sans permis, des vélos ou des trottinettes. Son objectif est d'assurer la sécurité de tous sur l'espace public. Cela signifie que conduire un véhicule sans permis ne dispense pas de respecter le Code de la route.

Quelles sont les infractions pour les voitures sans permis ? Quelles spécificités s'appliquent à la conduite de ces véhicules ? Quelles sanctions sont prévues en cas d'infraction ? Voici les réponses !

Quelles sont les infractions communes pour les voitures classiques et les voitures sans permis ?

Les infractions sont les mêmes pour les deux types de véhicules. Elles incluent tous les manquements suivants :

  • le non-port de la ceinture de sécurité ;
  • l'utilisation du téléphone au volant ;
  • le non-respect des feux et des panneaux de signalisation ;
  • le dépassement de la limitation de vitesse ;
  • le non-respect des feux de signalisation ;
  • l'absence d’assurance Responsabilité civile pour le véhicule ;
  • la circulation sur des voies réservées aux bus ou taxis ;
  • et la conduite sous l'influence d'alcool ou de stupéfiants.

Devis gratuit et sans engagement en moins de 3 minutes

Quelles règles particulières s'appliquent aux voitures sans permis ?

Les voitures sans permis doivent également se conformer au Code de la route classique, mais certaines spécificités s'ajoutent. Les voiturettes ne sont pas autorisées sur les autoroutes, voies express, voies rapides ou périphériques. Le conducteur doit avoir 14 ans ou plus et détenir le permis AM (anciennement appelé BSR). La vitesse maximale autorisée est de 45 km/h et le véhicule ne peut transporter qu'un seul passager, sauf s'il s'agit d'un enfant de moins de 10 ans pour lequel un siège auto ou un rehausseur est obligatoire.

Est-il nécessaire d'avoir une assurance pour une voiture sans permis ?

Absolument, il est nécessaire d'avoir une assurance pour une voiture sans permis Même si le conducteur n'a pas besoin du permis B, il est obligatoire de souscrire une assurance auto Responsabilité civile pour ce type de véhicule. Cette assurance vise à protéger non seulement le conducteur mais aussi les tiers en cas d'accident ou de dommages causés par la voiture sans permis.

La Responsabilité civile est une garantie de base qui couvre les dommages matériels et corporels causés à autrui lors d'un accident impliquant la voiture sans permis. Elle intervient notamment lorsque le conducteur est responsable de l'accident et qu'il cause des préjudices à d'autres personnes ou à leurs biens. Grâce à cette assurance, les victimes peuvent être indemnisées pour les frais médicaux, les réparations de véhicules ou tout autre dommage subi.

Conduire une voiturette sans assurance Responsabilité civile expose le conducteur à des sanctions légales, telles que des amendes, voire des poursuites judiciaires en cas d’accident . De plus, en cas de contrôle par les forces de l'ordre, il doit présenter sa carte d'assurance à tout moment. Si le conducteur ne dispose pas de l'attestation d'assurance, il encourt une amende supplémentaire

Peut-on perdre des points pour une infraction commise en voiture sans permis ?

Non, selon une circulaire du ministère de l'Intérieur datant du 11/03/2004, le retrait de points n'est possible que pour les infractions commises avec un véhicule pour lequel un permis de conduire est exigé. Ainsi, les conducteurs de voitures sans permis ne risquent pas de perdre des points, même s'ils détiennent un permis B valide. Les conducteurs de VSP restent donc soumis à des amendes et autres sanctions, mais ils ne verront pas leur permis de conduire traditionnel affecté par de telles infractions.

Comment contester un retrait de points en voiture sans permis ?

Si vous êtes confronté à un retrait de points que vous estimez injuste après avoir conduit une voiture sans permis, vous avez la possibilité de contester cette décision. Suivez les démarches suivantes :

Adressez une lettre au Fichier national des Permis de conduire (FNPC)

La première étape consiste à vous adresser au Fichier national des permis de conduire. Vous pouvez rédiger une lettre expliquant les raisons pour lesquelles vous considérez que le retrait de points est injustifié et la leur envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception.

Attendez la réponse

Après avoir envoyé votre contestation, gardez précieusement une trace de l'envoi, notamment avec l'accusé de réception, car cela prouvera que vous avez effectivement entrepris les démarches nécessaires dans les délais impartis. Le FNPC traitera votre demande et examinera les éléments que vous aurez fournis pour déterminer si le retrait de points peut être annulé.

Requête non aboutie ? : saisissez le tribunal administratif

Si vous ne recevez aucune réponse du Fichier national des permis de conduire dans un délai de 2 mois, cela signifie qu'ils n'ont pas donné suite à votre demande de contestation. Dans ce cas, vous pouvez passer à l'étape suivante en saisissant le tribunal administratif compétent. Vous devrez déposer un recours administratif devant ce tribunal et présenter votre cas pour justifier pourquoi vous estimez que le retrait de points était injustifié. Veillez à préparer votre argumentation de manière claire et précise, en rassemblant toutes les preuves et les documents pertinents pour appuyer votre contestation. Le tribunal administratif examinera attentivement votre dossier et prendra une décision en se basant sur les éléments que vous aurez présentés.

Faites appel à un conseil juridique

Si vous ne recevez aucune réponse du Fichier national des permis de conduire dans un délai de 2 mois, cela signifie qu'ils n'ont pas donné suite à votre demande de contestation. Dans ce cas, vous pouvez passer à l'étape suivante en saisissant le tribunal administratif compétent. Vous devrez déposer un recours administratif devant ce tribunal et présenter votre cas pour justifier pourquoi vous estimez que le retrait de points était injustifié. Veillez à préparer votre argumentation de manière claire et précise, en rassemblant toutes les preuves et les documents pertinents pour appuyer votre contestation. Le tribunal administratif examinera attentivement votre dossier et prendra une décision en se basant sur les éléments que vous aurez présentés.

Quelles sont les sanctions financières en cas d'infraction en voiture sans permis ?

En cas d'infraction au volant d'un quadricycle léger à moteur, vous ne perdrez pas de points, mais vous risquez une amende. Les montants varient selon le type d'infraction commise. Par exemple :

  • En cas de surnombre dans le véhicule, l'amende forfaitaire est de 135 euros et elle est également applicable aux passagers présents dans la voiture .
  • Si vous ne présentez pas votre certificat d'assurance lors d'un contrôle, vous vous exposez à une amende de 35 euros et devez présenter l'attestation ultérieurement.
  • Pour l'utilisation d'une voie rapide ou d'une autoroute, l'amende peut atteindre 1 500 euros et le VSP peut être immobilisé ou envoyé à la fourrière.
  • Enfin, les amendes pour l'excès de vitesse, l'utilisation du téléphone au volant ou le non-respect de la signalisation sont les mêmes que pour les conducteurs de voitures classiques.

Un conducteur de VSP peut-il être interdit de conduire ?

En cas d'infraction grave, comme la conduite en état d'ivresse, le conducteur d'une voiture sans permis peut être interdit d'utiliser ce type de véhicule. Conformément à l'article 6 de la Loi n°2003-495 du 12 juin 2003, cette interdiction peut durer cinq ans ou plus. Même sans risque de perte de points, il est essentiel de respecter la réglementation routière .Conduire sous l'influence de l'alcool ou de stupéfiants est une infraction sérieuse qui peut causer des dommages corporels irréversibles, voire conduire à la mort en cas d’accident. Il s’agit d’un délit pouvant entraîner des conséquences pénales importantes, jusqu’à une peine d’emprisonnement.

Nos avis

Parce que la satisfaction client est au cœur des valeurs de SOS Malus, nous souhaitons être transparents sur les avis de nos clients.
Vous découvrirez ci-dessous, les derniers avis des clients qui nous ont fait confiance.

Nos actualités

Découvrez toutes les nouveautés et suivez toute l’actualité de l’entreprise directement dans cette rubrique.
De cette manière, vous êtes certains de ne passer à côté d’aucun détail et de rester à jour sur les nouvelles réglementations de l’assurance.

car

Les féminines de l’OL championnes 2022/2023

Nous sommes ravis de notre partenariat avec les féminines de l’Olympique Lyonnais, championnes de la saison 2022/2023.

Lire la suite
car

SOS MALUS : L’assurance numéro 1 sur Tiktok

SOS Malus, en collaboration avec l'agence TikTok Utopia, a révolutionné sa présence sur TikTok, devenant ainsi un leader innovant dans le domaine de l'assurance. Cette transformation digitale remarquable s'est concrétisée par une série de stratégies de contenu ciblées et efficaces. Le partenariat avec Utopia a été un véritable moteur de succès pour SOS Malus, qui a rapidement grimpé les échelons pour devenir la référence numéro 1 dans l'assurance sur TikTok. Cette ascension fulgurante est illustrée par des chiffres impression

Lire la suite
car

Les services SOS MALUS

Vous faites partie des personnes en situation de résiliation d’assurance auto ou de malus et vous souhaitez connaitre les différentes offres de SOS MALUS ? Alors n’allez pas plus loin, c’est dans cet article que vous retrouvez toutes les informations. Quels services SOS MALUS met à votre disposition ? Comment mettre en place un contrat d’assurance auto ? Voici toutes les explications de A à Z. Les différents services de SOS MALUS SOS MALUS accompagne tous les conducteurs résiliés ou malussés depuis plus de 35 ans. Ces années d

Lire la suite

Besoin d'aide ?

portrait