Découvrez les avis de nos clients ! (Note : 4.2/5)

Quelle peine pour conduite en état d'ivresse ?


Conduite en état d'ivresse retrouvez SOS Malus

Une assurance auto résiliée pour alcoolémie reste, malheureusement, un fait encore trop fréquent.

La conduite en état d’ivresse est la cause de près d’un tiers des accidents mortels sur les routes. SOS Malus revient sur les limites d’alcool existantes et les sanctions mises en place.


Zoom sur les différentes limites d’alcool


Les personnes en cours d’apprentissage de la conduite (en conduite accompagnée et supervisée également) et les jeunes conducteurs en période de permis probatoire doivent respecter une limite d’alcool très stricte de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang maximum ou de 0,10 milligramme par litre d’air expiré. Ce seuil, à prendre en compte si vous ne souhaitez pas voir votre assurance auto résiliée pour alcoolémie, représente moins d’un verre d’alcool ! Vous l’aurez compris, il est donc interdit de consommer de l’alcool avant de prendre le volant si vous avez eu votre permis durant les trois dernières années.

Pour les conducteurs ayant leur permis depuis plus de trois ans, le taux évolue légèrement puisqu’il est limité à 0,5 gramme d’alcool par litre de sang ou 0,25 milligramme par litre d’air expiré. Pour vous donner une petite idée, vous pouvez boire un shooter (6 cl d’un alcool à 18°) ou un demi de bière (25 cl à 5°) ou un petit verre de vin (10 cl à 12°) ou encore 3 cl seulement d’un alcool à 40°.


Les sanctions encourues

Votre assureur est en droit de résilier votre assurance après un retrait de permis pour alcoolémie. C’est pourquoi vous devez impérativement connaître les diverses sanctions inhérentes à la conduite en état d’ivresse.


Taux allant jusqu’à 0.8 g/l :

•   Retrait de 6 points sur votre permis de conduire (soit potentiellement son annulation pour les périodes de permis probatoire)
•   Amende allant jusqu’à 750 euros
•   Immobilisation du véhicule
•   Retrait du permis (et suspension jusqu’à 3 ans)


Taux égal ou supérieur à 0.8 g/l :

•   Retrait de 6 points sur votre permis de conduire
•   Amende allant jusqu’à 4.500 euros (9.000 euros si récidive)
•   Immobilisation du véhicule
•   Peine de prison allant jusqu’à 2 ans (soit 4 ans si récidive)
•   Suivi d’un stage de sensibilisation à vos frais

En plus de ces sanctions, la résiliation de votre assurance auto après annulation de permis pour alcoolémie est à prévoir. Nous vous conseillons de ne pas boire d’alcool avant de prendre le volant car comme le rappelle si bien une célèbre campagne de prévention : « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ! ».


Le bon geste avant de prendre le volant

L’utilisation d’un éthylotest vous permet de contrôler votre taux d’alcool dans le sang (en mg/l) en quelques secondes seulement. Cet appareil s’achète facilement en supermarché et vous donne la possibilité de réaliser un test fiable, au minimum une heure après avoir bu votre dernier verre. Le saviez-vous ? Posséder un éthylotest dans sa voiture est obligatoire depuis 2013.


Bien s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie

Une assurance auto résiliée pour alcoolémie est un point noir dans votre dossier et entraîne bien souvent de nombreux refus de la part des assureurs. Heureusement, SOS Malus est là pour aider les automobilistes à s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie. Votre erreur vous a servi de leçon et vous désirez vous racheter une bonne conduite et ne plus boire avant de prendre le volant ? Contactez dès maintenant nos conseillers experts qui pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement dans les meilleurs délais. Nous étudierons votre dossier, vous ferons parvenir une réponse immédiate et ouvrirons votre nouveau contrat d’assurance auto !

Demandez un devis pour votre assurance auto


conseillers

Des conseillers experts
sur une unique plate-forme en France

pas de frais

Devis gratuit
et sans engagement

35 ans

35 ans
d'expérience

cinq cent mille

500 000 assurés en situation
délicate ont déjà choisi SOS Malus




J.P. Labalette, inventeur de l'assurance malus.

Né de l'idée forte que les conducteurs en situation délicate n'avaient aucun recours efficace en cas de perte d'assurance auto, SOS MALUS a su réunir des assureurs solides,
engagés et responsables pour apporter de nouvelles solutions d'assurance auto. Nous avons inventé, créé et développé l'assurance malus depuis 1979.



Logo assurance Allianz
Logo Mondial Assistance
Logo Serenis
Assurance Swisslife
Logo Mondial Pare-brise
Logo Carglass